yagoua3.png
yaouda2.png

Ordinations presbytérales à Kaélé

 

A 9 heures, l’on peut voir surgir au niveau de la sacristie les diacres François OUMAROU et Justin TOUORE. La monition d’entrée est faite par le séminariste Kaélé Simon en français et en langue moundang. Les diacres GOLDONG Jean-Marie et BARWOUANG Christophe assurent le service à l’Autel, ainsi que les acolytes ANA Abel et TENEDJOU Cyrille. La cérémonie proprement dite débute par la procession d’entrée et l’aspersion des fidèles d’eau bénite, en rappelle de notre baptême. Les deux candidats sont en compagnie de leurs parents. Après l’ouverture de la célébration par Monseigneur Yaouda, le curé de la paroisse haute prend la parole pour dire un mot de bienvenu et exprimer sa profonde gratitude et celle de toute la paroisse. Pour lire l'intégralité du mot de bienvenue cliquez ici. Ensuite, le vicaire général, Monseigneur Jérôme Mendandi prend la parole à son tour pour présenter les candidats:

OUMAROU François est originaire de Kaélé et fidèle de la paroisse Saint Martin de Tours. C’est le tout premier fils de la paroisse à s’engager dans la voie cléricale et sacerdotale. Raison pour laquelle les populations de Kaélé manifestent depuis ce matin tant d’émotion d’engouement, de curiosité et de joie. François a d’ailleurs choisi comme devise d’ordination : « Il est bon, il est doux pour les frères de vivre ensemble et d’être unis » (Ps 132, 1).

TOUORE Justin est originaire de Doukoula et fidèle de la paroisse Notre Dame de l’Assomption. Il a choisi comme devise : « La persévérance produit la valeur éprouvée ; la valeur éprouvée produit l’espérance ; et l’espérance ne trompe pas, puisque l’amour de Dieu a été rependu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné » (Rm 5, 4-5)

Pour la liturgie de la parole, la première lecture est tirée du livre du prophète Isaïe, chapitre 61 versets 1-3 et faite en français et en guiziga. La deuxième lecture tirée de la première lettre de saint Pierre Apôtre au chapitre 4 versets 7-11 est faite en français et en toupouri. L’Evangile est proclamé en moundang et en français respectivement par les diacres Gong’ne Edouard et Goldong Jean-Marie. L’homélie du père Evêque est ensuite traduite en langue mondang par l’abbé DETCHIBE André, curé de la paroisse de Lara.

Dans la liturgie d’ordination, par leur « oui, je le veux », les deux ordinants s’engagent devant Dieu, devant l’Evêque et le peuple de Dieu à faire don totale de leur vie au service du Christ et de son Eglise. Ils promettent à l’Evêque obéissance, pauvreté et chasteté. La litanie des saints est alors chantée par l’abbé Pierre BADAWE, curé de la paroisse Saint Esprit de Gobo. Suivra l’imposition des mains et la prière d’ordination. François et Justin sont désormais prêtres de Jésus Christ. En compagnie de leur parrain d’ordination ils se dirigent vers la sacristie pour la vêture. Suivra l’onction des mains, la remise du pain et du vin et le baiser de paix. Après le crédo la célébration s’achève par la liturgie Eucharistique.

Il est 12 heures et trente minutes lorsque le responsable de l’association du clergé diocésain de Yagoua (ACDY), l’abbé Clément ADAMA OUMAROU, recteur du petit séminaire de Guider et prêtre du diocèse de Yagoua dit son mot, au nom de leur association. Il invite par la suite ses confrères à venir accueillir les deux jeunes confrères dans l’association. Deux Bibles de Jérusalem leur sont offert. Ce qui est suivi par le mot de remerciement des futurs prêtres, dite par l’abbé François Oumarou. Monseigneur Yaouda prend donc la parole pour remercier tout ceux qui de près ou de loin ont contribué à la réussite de cette célébration. Il annonce de façon solennelle les lieux d’affectation des futurs prêtres. François Oumarou est affecté comme vicaire à la paroisse cathédrale Sainte Anne de Yagoua et Justin Touore comme vicaire à la paroisse Saint Antoine de Padoue de Maga.

C’est après la séance de  photo en famille qu’on se retire pour les réjouissances au presbytère et dans les familles. La première messe de l’abbé François Oumarou aura lieu le lendemain dimanche, 04 novembre 2012 à la paroisse de Kaélé et celle de l’abbé Justin Touoré à Doukoula.

 

                                                                                                

 

 

 

 

Guichard DIMONA